Production : Block 2 Pictures, Jet Tone, Lou Yi, StudioCanal
Réalisation : Wong Kar Wai
Scénario : Wong Kar Wai, Lawrence Block
Photo : Darius Khondji
Décors : William Chang
Distribution : StudioCanal
Directeur artistique : Judy Rhee

 

Rachel Weisz : Sue
Natalie Portman : Leslie
Jude Law : Jeremy
David Strathairn : Arnie
Norah Jones : Elizabeth

 

festival-cannes.com
in the mood for love
happy together
2046

 

My Blueberry Nights

Sélection officielle - Ouverture
Chine / sortie le 28.11.2007

Wong Kar-wai revient sur la croisette, en compétition officiel, après Happy Together il y a dix ans, In The Mood for Love et 2046. De manière inusitée, le cinéaste chinois ouvrira le bal. Toujours habitu� � être le dernier présent�, avec quelques stress de voir sa copie prête (ou pas) pour la projection désignée, l’ouverture du 60e Festival de Cannes se fera a priori de façon zen. Un film du maître prêt dans les temps, cela pourrait mériter un prix.





Il s’agit surtout du premier film en langue anglaise du réalisateur aux lunettes noires. Et de son plus gros budget : 18 millions de $! Après l’Argentine, c’est aussi la seconde fois qu’il sort de Hong Kong. En tournant My Blueberry Nights dans le désert du Nevada, � Las Vegas, New York, Memphis, Los Angeles, soit des icônes urbaines de l’Amérique, WKW décide de nous séduire avec un road-movie. Le film est l’adaptation d’un court métrage du cinéaste. Il est en partie écrit par un écrivain spécialiste du livre noir, Lawrence Block. Un mélodrame qui met en scène la chanteuse Norah Jones, Jude Law, Rachel Weisz, Natalie Portman, et en remplacement de Kevin Spacey, David Strathairn.

Si Norah Jones, star mondiale du pop jazz, fera crépiter les flashs, le casting est suffisamment glamour pour lancer le festival. Malgr� ses quelques échecs au box office, Jude Law reste un acteur réput� sexy. Rachel Weisz (oscarisée pour The Constant Gardener) et Natalie Portman (bientôt chez Milos Forman) sont réputées pour leurs choix clairvoyants. Law et Weisz avaient fait une apparition il y a dix ans � la Quinzaine des réalisateurs (tous les deux dans Bent). Portman, grande collaboratrice de Law (Cold Mountain, Closer), était venu pour Star Wars épisode III mais aussi Paris je t’aime l’an dernier. Moins connu, David Strathairn connaît pourtant bien les paillettes (L.A. Confidential � Cannes, Good night and Good luck aux Oscars, The Firm au box office).

Le film ne sortira qu’à l’automne, en course pour les prix de la fin de la saison. Est-ce que Wong Kar-wai cherche ainsi � trouver une reconnaissance en Amérique, après avoir conquis l’Asie et l’Europe ? Promis depuis 3 ans, on attend toujours son Lady from Shanghai (Weisz aurait remplac� Kidman). On le verra aussi cette année dans le segment I Travelled 9000 km To Give It To You de Chacun fait son cinéma, le film hommage au festival de Cannes.

V2 : Depuis Cannes, le film a perdu une quinzaine de minutes. Wong Kar-Wai aurait-il ét� sensible aux critiques entendues sur la Croisette ? Il a en tout cas raccourci son film, remontant principalement le début (qui y gagne en clart�) et la séquence réunissant Norah Jones et Natalie Portman. La joueuse de poker n'y apprend par exemple plus � sa compagne comment déterminer si quelqu'un ment ou dit la vérit�. Des modifications qui ne changent finalement pas grand chose sur le fond, si ce n'est que le film semble plus linéaire, plus nerveux que dans la première version.

vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017