festival-cannes.com

 

Ethan et Joel Coen, Présidents du jury

Les frères Coen et Cannes, c'est une longue histoire d'amour. Arizona Junior, leur deuxième film (1987), est hors-compétition. Suivront Barton Fink (Palme d'or et Prix de la mise en scène, 1991), Le grand saut (1994), Fargo (Prix de la mise en scène, 1996), O’Brother, Where Art Thou (2000), The Barber : l’homme qui n’était pas là (Prix de la mise en scène, 2001), The Ladykillers (2004), No Country for Old Men (2007, Oscar du meilleur film l'année suivante) et Inside Llewyn Davis (Grand prix du jury, 2013).

Par ailleurs, ils avaient également signé un segment du film Paris je t'aime et un autre de Chacun son cinéma. De The Big Lebowski à True Grit en passant par leur premier film Sang pour sang ou Miller’s crossing, ils ont su imposer leur style (et leur humour) à des sujets parfois noirs et surtout à des genres différents : drame, comédie, burlesque, western, polar, … Leur esthétique est toujours choisie en fonction du film, passant du noir et blanc à des tonalités plus sépias ou franchement colorées. Il était donc assez logique que les deux frères soient un jour Présidents inséparables du jury. Les Coen ont signé récemment le scénario d’Invincible, d’Angelina Jolie, et du prochain film de Steven Spielberg, Le Pont des espions. Ils sortiront leur prochaine réalisation, une satire au casting 5 étoiles, Hail Caesar ! l’an prochain.

Rossy de Palma, actrice et mannequin espagnole

Rappelez-vous, Marisa. Un jus de tomate avec des somnifères et cette femme volcanique qui s’endort en faisant des rêves érotiques. Femmes au bord de la crise de nerfs : c’est comme ça que Rossy de Palma, à 24 ans, devient, avec son visage digne d’un Picasso, une gueule de cinéma, inimitable. L'égérie de Pedro Almodovar (la Loi du désir, Attache-moi!, Kika, La Fleur de mon secret, Étreintes brisées) est l’une des actrices espagnoles les plus internationales. Second-rôle immédiatement percutant, elle tourne pour Alex de la Iglesia, Robert Altman, Ventura Pons, Karim Didri (pouur Hors-jeu, elle a gagné un prix spécial à Locarno), Mike Figgis, Chantal Lauby, Fabien Onteniente, Patrice Laconte… Du Boulet à 20 centimètres, on l’attache trop souvent à des comédies populaires. Ses  rôles dramatiques sont moins connus. On l'a vue dernièrement en France dans Une heure de tranquillité et 30e Couleur. En attendant le rôle de sa vie ? Graziella de Mehdi Charef pourrait être celui-là. Mais en attendant, à coup sûr, elle montera les marches vêtue en Jean-Paul Gaulthier.

Sophie Marceau, actrice et réalisatrice française

Antonioni, Corneau, Zulawski, Pialat, Tavernier, Antonioni, ... Sophie Marceau a aussi été filmée par de grands cinéastes, même si on retient davantage ses super-productions hollywoodiennes (Braveheart, Anna Karenine, Firelight, et en James Bond Bitch dans Le monde ne suffit pas) et ses comédies romantiques (Joyeuses Pâques, L’étudiante, Fanfan, LOL,  …). L’éternelle Vic de La Boum (35 ans déjà) a donné la réplique à Belmondo, Depardieu, Noiret, Lindon, Gibson, Malkovich, Serrault, Deneuve, Dutronc, Cluzet … Et pourtant, l'actrice préférée des Français est mal aimée de la critique. Un césar et un Molière ne suffisent pas à calmer les moqueries quant à ses tentatives dans la réalisation, la chanson, l’écriture… A Cannes, elle se fait remarquer en 1999 avec un discours confus et troublant avant de remettre la Palme d’or. Et quelques années plus tard, c’est un sein qu’elle laisse s’échapper de sa robe en montant les marches. Cannes, elle connaît bien. En 1984, elle ouvrait le festival avec Fort Saganne, en 1995, elle présentait sa première réalisation L’aube à l’envers à Un certain regard. Elle est revenue en 2004 (A ce soir) et en 2009 (Ne te retourne pas).
Sienna Miller, actrice et mannequin britannique

L'an dernier, Sienna Miller montait les marches pour Foxcatcher de Bennett Miller.  L’ancienne mannequin et toujours styliste tourne depuis près de quinze ans. Le grand public la connaît pur ses rôles dans G.I. Joe et surtout American Sniper, gros succès de Clint Eastwood cet hiber. Révélée en 2004 avec Layer Cake, elle aussi tourné pour Lasse Hallström, Steve Buscemi, Matthew Vaughn, Bernard Rose, Nick Cassavetes et récemment Ben Wheatley dans High Rise. Pour le petit écran, elle a aussi incarnée Tippi Hedren dans The Girl et une certaine Marilyn qui rêve d’être danseuse du ventre dans Just like a Woman de Rachid Bouchareb. Evidemment, Sienna Miller est surtout très connue pour avoir été longtemps la fiancée puis l’épouse de Jude Law. Mais ça c’était avant.
Rokia Traoré, auteur-compositeur-interprète malienne

Depuis son premier album en 1998, la musicienne Rokia Traoré trace une route singulière, entre tradition et modernité, en proposant des associations inédites d'instruments comme le balafon, le n'goni, la guitare électrique ou la batterie. Victoire de la musique en 2009, elle a déjà cinq albums à son actif. "L'indépendance d'esprit ne se gagne pas que par des combats et des revendications. Elle s'acquiert aussi au jour le jour, par la compréhension intime de soi comme par l'attention portée à autrui et au monde extérieur ; elle s'apprend et se raffine au fil de temps" explique-telle en préambule de sa biographie officielle. Rokia Traoré a multiplié les ponts vers d'autres styles de musique : Mozart, Robert Wyatt, une pièce de Toni Morrison … On l'a aussi aperçue dans Avida de Benoît Delépine et Gustave Kervern, présenté hors-compétition à Cannes en 2006. A 41 ans, elle a toujours voyagé, accompagnant son père diplomate avant de faire le tour du monde, étudiant à Bruxelles, vivant à Amiens avant de revenir à Bamako.
Guillermo del Toro, réalisateur et producteur mexicain

Guillermo del Toro présentait en 1993 son premier long métrage, Cronos, à la Semaine de la Critique du Festival de Cannes, avant de revenir en compétition en 2006 avec l'immense Labyrinthe de Pan.  Producteur de films comme Kung-fu Panda 2, L’Oprhelinat, écrivain, scénariste (Le Hobbit), il est l’un des maîtres du film de genre. De L’échine du diable à Hellboy et sa suite, de Mimic à Blade II, en passant par Pacific Rim, son dernier film sorti il y a 2 ans. En attendant son Crimson Peak, film horriffique avec Tom Hiddleston, Charlie Hunnam, Jessica Chastain et Mia Wasikowska. Il prépare les suites de Hellboy et Pacific Rim. Ce tout jeune quinquagénaire se voit comme un voyageur permanent. « Ma vie est une valise » dit-il. Il va poser les siennes sur la Croisette. Il pourra toujours partager son perfectionnisme avec Dolan : les deux ont en commun de vouloir tout contrôler sur leurs tournages.
Xavier Dolan, réalisateur, scénariste, acteur, costumier et producteur canadien

Xavier Dolan est né symboliquement à Cannes en 2009, lorsque son premier long métrage J'ai tué ma mère est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs. Il reviendra avec les Amours imaginaires (Un certain regard en 2010) et Laurence Anyways (Un certain regard en 2012, Queer Palm). L’année dernière, il bouleversait la Croisette avec Mommy, prix du jury et palme de cœur d'Ecran Noir. A tout juste 26 ans, cet obsessionnel du travail – il devait faire une pause post-Mommy, et a enchaîné avec un nouveau projet, où Jessica Chastain tiendra le rôle principal – parle cash. Quitte à se fâcher avec ses fans et offenser la communauté gay. La langue bien pendue,  préférant Titanic à Godard, parlant ouvertement de sexe, facilement blessé, l’égo sans doute démesuré, ce prodige avait enflammé le palmarès l’an dernier avec son discours : « Accrochons-nous à nos rêves, car nous pouvons changer le monde par nos rêves…
Jake Gyllenhaal, acteur américain

Fantasme de Xavier Dolan qui avoue se branler en pensant à lui, Jake Gyllenhaal alterne les superproductions et les films d'auteur. A la fois super séduisant et un peu inquiétant, il alterne les superproductions et les films d'auteur depuis qu’il a été révélé par le film Donnie Darko de Richard Kelly. Il est devenu rapidement une tête d’affiche : Jarhead de Sam Mendes,  Le Secret de Brokeback Mountain d’Ang Lee, Prince of Persia : Les Sables du temps de Mike Newell, Le jour d’après de Roland Emmerich, Source Code de Duncan Jones, End of Watch de David Ayer ou encore Night Call de Dan Gilroy. A Cannes, il n’est venu qu’une seule fois monter la marches, pour Zodiac de David Fincher. Cette année, il pourra juger le travail de Denis Villeneuve (en compétition avec Sicario), avec qui il a tourné Prisoners et Enemy.
Les autres jurys

Un Certain regard : Isabella Rossellini (Présidente) ; Haifaa Al-Mansour ;Nadine Labaki ; Panos H. Koutras ; Tahar Rahim

Cinéfondation et Courts métrages : Abderrahmane Sissako (Président) ; Joana Hadjithomas ; Rebecca Zlotowski ; Cécile de France ; Daniel Olbrychski

Caméra d’or : Sabine Azéma (Présidente) ; Delphine Gleize ; Melvil Poupaud ; Claude Garnier ; Didier Huck ; Yann Gonzalez ; Bernard Payen

L’œil d’or : Rithy Panh (Président) ; Nicolas Philibert ; Irène Jacob ;  Diana El Jeiroudi ; Scott Foundas

Queer Palm : Desiree Akhavan (Présidente) ; Ava Cahen ; Elli Mastorou ; Nadia Turincev ; Laëtitia Eïdo

Semaine de la Critique : Ronit Elkabetz (Présidente) ; Katell Quillévéré ; Peter Suschitzky ; Andréa ; Boyd van Hoeij




(c) ECRAN NOIR 1996-2017