Choix du public :  
 
Nombre de votes : 338
 












 
Partager    twitter



festival-cannes.com
site internet du film

 

Lascars

Semaine critique - Séances spéciales
France / sortie le 17.06.2009


ANIMATION VRAIMENT PAS « DEAD »





« - Vous entendez ?
- Quoi ?
- Que c’est bon quand vous fermez votre gueule !
»

Film d’animation très attendu, notamment par la présence d’un casting vocal de célébrités, les Lascars souffrent d’un grave défaut qui risque de lui nuire en salles : son langage. Sans jouer les vieux cons dépassé par la génération qui suit, les sous-titres ne sont pas inutiles quand les expressions n’ont plus rien à voir avec le verlan ou le zazou, mais juste du jargon de cité contemporain. Tout le monde ne fréquente pas des lascars, justement.

Passé ce sérieux problème de compréhension des dialogues, le film, qu’on aime ou pas le style graphique, est un bon divertissement, notamment grâce aux personnages caricaturaux mais attachants. Ces losers et leurs petits trafics vont ainsi de galères en délires. Quelques séquences peuvent même être considérées comme cultes : ce salaud de Zoran faisant le va et vient devant sa webcam, debout, slibard bien fourni. Ou encore la réaction en chaîne suite à l’énervement de deux protagonistes dans un fast-food calorique. Porno, shit, euros et mythos, le cocktail est actiuel et explosif. L’histoire tient essentiellement grâce à cette hystérie contagieuse et perpétuelle. Ca ne manque donc pas d’action et le rap final rappelle un peu les pastiches « vus à la télé ». Il aurait été cependant un peu plus intéressant de trascender le destin des personnages principaux pour que le cinéma prenne toute sa place dans cette production qui ne manque ni d’ambition ni d’inspiration.

vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017