Production : Zentropa, Filmek, Arte Cinema
Réalisation : Lars Von Trier
Scénario : Lars Von Trier
Montage : Molly Malene Stensgaard
Photo : Abthony Dod Mantle
Décors : Peter Grant
Son : Per Streit
Costumes: Manon Rasmussen
Durée : 178 mn

 

Lauren Bacall : Ma Ginger
Nicole Kidman : Grace
Paul Bettany : Tom Edison Jr.
Chloë Sevigny : Liz Henson
James Caan : l homme dans la voiture
Stellan Skarsgard : Chuck
John Hurt : narrateur

 

festival-cannes.com
Lars Von Trier
Nicole Kidman

 

Dogville (Dogville)

Sélection officielle - Compétition
Danemark / sortie le 21 mai 2003

Ceci est un buzz. Une fusion d'informations qui permettent de comprendre le film, et sa fabrication.




Von Trier est le seul de tous à avoir obtenu la Palme d'Or (Dancer in the Dark, 2000). Abonné aux marches depuis son premier film, il a reçu le Prix du jury pour Europa, le Grand Prix pour Breaking the Waves et inauguré son Dogme avec Les Idiots. Dogville est un deuxième volet à sa trilogie " américaine " qu'il tourne entièrement dans son pays (il n'a jamais été aux USA). Il devrait artistiquement faire sensation puisque le film a été tourné en studio avec peu de décors. Une forme de théâtre filmé très prisé par la télévision dans les années 70 et ressuscité par des chaînes payantes dans les années 90. Ce type de cinéma radical il le nomme " Cinéma fusionnel ". Fusion entre le cinéma, le théâtre et la littérature. Retardé à cause de l'indisponibilité de sa star, il a bouclé son tournage en 6 semaines.
Pour cela, il s'est octroyé un casting de rêve. La mythique Lauren Bacall, James Caan (The Yards, Le Parrain), Paul Bettany (Bent, A beautiful Mind), la jeune Chloë Sevigny (en compét' l'an dernier avec Demonlover et cette année avec The Bunny Brown), Stallan Skasgard, Philip Baker Hall (Magnolia), Ben Gazzara, Jeremy Davies et bien évidemment Nicole Kidman, tout juste oscarisée (The Hours). " elle est magnifique " a déclaré le cinéaste - ça a du lui changer des caprices de Björk. Ce n'est pas sa première apparition à Cannes. Elle avait clôt le Festival de 92 (Horizons lointains), avant de revenir avec Prête à tout et enfin Moulin Rouge (en 2001) qui ouvrait les festivités. Elle sera LA star de ce Festival parce qu'elle renvoie l'image glamour du festival et offre aux cinéphiles un parcours rempli d'audaces. Une exposition nécessaire pour que le film remplisse les salles, pendant le Festival, à sa sortie le 21 mai. Par ailleurs, elle a produit le prochain Jane Campion, avec... Meg Ryan (jurée cette année) en vedette.
On regrettera l'absence de Katrin Cartlidge (Breaking the waves) qui a dû quitter le plateau. Morte depuis. Remplacée par Patricia Clarkson . Ainsi finit le buzz.

Vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017