Production : Les films du Losange, XFilmen Wega Film, France 3 Cinéma, ARD Degeto, Canal +
Réalisation : Michael Haneke
Scénario : Michael Haneke
Montage : Monika Willi, Nadine Muse
Photo : Darius Khondji
Décors : Jean-Vincent Puzos
Distribution : Les films du Losange
Son : Guillaume Sciamma, Jean-Pierre Laforce
Durée : 127 mn

 

Ramon Agirre : Le concierge
Alexandre Tharaud : Alexandre
Isabelle Huppert : Eva
Emmanuelle Riva : Anne
Jean-Louis Trintignant : Georges
Rita Blanco : la concierge
William Shimmell : Geoff

 

festival-cannes.com
site internet du film

 

Amour

Sélection officielle - Compétition
France / sortie le 24.10.2012

Scénario. Disponible en librairie chez Actes Sud dès le 24 octobre 2012.





Prix. Outre la Palme d'or à Cannes, le film a reçu le prix annuel de la critique internationale.

Oscars. Un Golden Globes, trois prix Lumières... le film reçoit tous les honneurs. Mais avec 5 nominations aux Oscars (film, film étranger, réalisateur, scénario, actrice), Amour fait sensation jusqu'à Hollywood.

Difficile maturation. Margaret Menegoz (Les Films du Losange avoue qu'il a été difficile de faire le film. "Quand j'ai monté le financement du film, beaucoup de mes partenaires habituels me disaient: "c'est un film pour une troisième partie de soirée. Le grand âge, c'est tabou. La maladie, c'est tabou. Ca ne va pas marcher"", a-t-elle raconté l'AFP.
La productrice y parvient malgré tout. Soit un budget total de 8,1 millions d'euros dont 70% des financements sont français, 20% allemands, 10% autrichiens. Eric Garandeau, président du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) explique partout qu'"Amour est un film français".
Menegoz reconnaît qu'"on ne peut jamais être sûr du succès. Car il faut aussi une rencontre avec l'air du temps. L'histoire du cinéma est pavée d'échecs de films admirables".
"Pour le rôle masculin principal, nous avons tout de suite pensé à Jean-Louis Trintignant parce que c'était écrit par Haneke pour lui. Si Jean-Louis nous avait dit non, nous n'aurions pas fait le film", affirme la productrice. Pour trouver la comédienne, une demi-douzaine d'actrices ont été auditionnées et Emmanuelle Riva s'est imposée.
Et les Oscars? Un an après The Artist (5 Oscars) est-ce possible? D'autant que le film de Hazanavicius bénéficiait du lobbying, des réseaux et de l'expertise en Oscars d'Harvey Weinstein... Margaret Menegoz se veut confiante : "Nous, nos grands manitous américains, ce sont Michael Parker, Tom Bernard et leur société, la Sony pictures classics. Ils dépensent moins d'argent et travaillent plus que Weinstein".

vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017