Production : Universal pictures, Imagine entertainment, Realtive media, Scott Free productions, Russell Crowe
Réalisation : Ridley Scott
Scénario : Brian Helgeland
Montage : Pietro Scalia
Photo : Jon Mathieson
Décors : Arthur Max
Distribution : Universal Pictures International France
Musique : Marc Streitenfeld
Effets spéciaux : Richard Stammers
Durée : 130 mn

 

Jonathan Zaccaï : Le Roi Philippe
Russell Crowe : Robin Longstride
Cate Blanchett : Marianne Loxley
Max Von Sydow : Sire Walter Loxley
William Hurt : William Marshal
Mark Strong : Godefroy
Oscar Isaak : Le prince Jean
Danny Huston : Richard Coeur de Lion
Léa Seydoux : Aliénor d Aquitaine

 

festival-cannes.com
site internet du film

 

Robin des Bois (Robin Hood)

Sélection officielle - Ouverture
USA / projeté le 12.05.2010 / sortie le 12.05.2010

Ridley Scott-Russell Crowe : et de 5




Le réalisateur a trouvé son acteur fétiche. Depuis le carton populaire (et oscarisé) de Gladiator en 2000, le cinéaste britannique a engagé l’acteur australien pour A good year (raté), American Gangster (plutôt brillant), Body of Lies (décevant) et désormais Robin des bois, dont l’affiche ressemble furieusement à celle de Gladiator.

Ridley Scott, troisième fois.
Il était venu une première fois sur la Croisette avec Les duellistes en compétition en 1977, pour lequel il avait gagné le prix de la meilleure première œuvre. Puis il est revenu en 1991 présenté Thelma et Louise en clôture.

Russell Crowe, troisième fois aussi.
Sa première fois date de 1955. Le film, The Quick and the Dead (mort ou vif) était hors-compétition et il était à l’ombre de Sharon Stone, encore au firmament. Il est revenu deux ans plus tard avec l’excellent L.A. Confidential, polar noir qui révéla aussi Guy Pearce.

Brian Helgeland, un scénariste réputé
Pour cette version de Robin des Bois, les producteurs ont fait appel à Brian Helgeland, qui vient d’écrire Green Zone. On lui doit de nombreux thrillers et le film d’époque A Knight’s Tale, histoire de chevaliers anglais médiévaux. Rien à voir avec Robin Hood ? Pour Helgeland, c’est sa troisième fois (aussi) à Cannes. Scénariste de L.A. Confidential, il avait aussi fait sensation en 2003 avec le Mystic River de Clint Eastwood.

Une guerre hollywoodienne
DreamWorks, Warner Bros, Sony et Universal (le gagnant final) se sont livrés une bataille financière sanglante pour les droits de ce projet. Puis ce fut au tour des réalisateurs d’être mis sauvagement en concurrence : Bryan Singer, Sam Raim ou encore Jon Turteltaub. Enfin l’acteur chargé d’incarner Robin fut tour à tour Sam Riley, Christian Bale avant de prendre les traits de Crowe. Ce ne fut pas mieux côté actrice pour jouer Marion. Scarlett Johansson, Emily Blunt, Zooey Deschanel, Natalie Portman, Kate Winslet et Rachel Weiszfurent envisagées. Finalement Sienna Miller fut la favorite mais c’est Cate Blanchett qui décrocha le contrat. Le film a coûté 130 millions de $.

Robin des bois au cinéma
Russell Crowe est le plus vieil acteur à interpréter le légendaire personnage. Sean Connery détenait le record avec Robin and Marian (1976), alors qu’il n’avait que 45 ans.
Une cinquantaine de versions, tous genres et nationalités confondus, ont été réalisées depuis le film muet de Percy Stow en 1908. La plus connue est sans aucun doute celle de 1938, filmée par Michael Curtiz, avec Errol Flynn et Olivia de Havilland. De grands comédiens ont joué le voleur au grand cœur : Douglas Fairbanks, Donald Pleasance, Sean Connery, et Kevin Costner, en 1991 (Sean Connery y faisait le Roi Arthur ce coup-ci). Notons aussi la parodie de Mel Brooks en 1993 mais surtout le dessin animé de Walt Disney, qui date de 1973.

vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017