Production : Les films des tournelles, Path�, Studio 37
Réalisation : Riad Sattouf
Scénario : Riad Sattouf, Marc Syrigas
Montage : Virginie Bruant
Photo : Dominique Colin
Décors : Marie Cheminal
Distribution : Path� distribution
Musique : Flairs, Riad Sattouf
Durée : 90 mn

 

Alice Tremolieres : Aurore
Noémie Lvovsky : la mère d Herv�
Irène Jacob : la mère d Aurore
Emmanuelle Devos : la directrice
Marjane Satrapi : la vendeuse du magasin de disque
Valéria Golino : l actrice du film porno
Vincent Lacoste : Herv�
Anthony Sonigo : Camel

 

festival-cannes.com
le site internet de riad sattouf
site internet du film

 

Les beaux gosses

Quinzaine des réalisateurs - Compétition
France / sortie le 10.06.2009

casting. Trois mois pour trouver les "beaux gosses". Riad Sattouf explique qu'il a fait son choix dans les lycées et collèges parisiens. 500 gamins � regarder en cassettes plus tard, il a trouv� son bonheur c'est-�-dire pas "des ados comme dans les pubs, beaux et sauvages, la nymphe, le giton, le rebelle, l'arabe de service... je voulais des vilains petits canards avec des tronches, des façons de parler, des démarches."





sex intention. La marque de fabrique de Riad Sattouf, auteur de BD que l'on retrouve aussi dans le magazine Charlie Hebdo ("la vie secrète des jeunes") , c'est la frustration sexuelle. Mais ce coup-ci il voulait l'aborder différemment. "Ce n'est pas un film autobiographique. J'étais un adolescent timide, sans histoire. Si j'avais racont� mon adolescence, je pense que cela aurait ét� ennuyeux. (...) Nous avions des voix très efféminées , des noms ridicules, et des physiques chétifs. Il nous était inconcevable de fumer des joints, de faire des tags dans la rue ou de fuguer. (...) Ce qui me fascine c'est comment les pulsions de vue et de mort s'expriment, encore indomptées. Je ne voulais pas faire un film sur les codes ados d'ajourd'hui, leur façon de parler ou leur arsenal technologique. Je voulais faire un film sur la violence de leurs émotions."

ses références. les 400 coups, L'argent de poche et Petites (de Noémie Lvovsky). mais aussi Kids de Larry Clarck. La scène d'ouverture, un baiser choc et long, est un clin d'oeil � son cinéma?



vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017