Réalisation : Fernando Meirelles
Scénario : Don McKellar, d'après le roman de José Saramago
Montage : Daniel Rezende
Photo : César Charlone
Décors : Tulé Peake
Distribution : Pathé
Musique : Marco Antônio Guimaraes / Uakti
Costumes: Renée April
Durée : 118 mn

 

Gael Garcia Bernal : le Roi du dortoir n° 3
Julianne Moore : la femme du médecin
Mark Ruffalo : le médecin
Danny Glover : le vieux monsieur borgne, le narrateur
Sandra Oh : la ministre de la santé
Alice Braga : la femme aux lunettes noires

 

festival-cannes.com
site internet américain du film

 

Blindness

Sélection officielle - Ouverture
Brésil / projeté le 14.05.2008

Adaptation : Blindness est l’adaptation du roman L’aveuglement de José Saramago, lauréat du prix Nobel de littérature en 1998. En conférence de presse à cannes, Fernando Meirelles a dit redécouvrir le roman à chaque relecture. "J'ai lu et relu ce livre. La dernière fois, j'y ai même vu une comédie cynique et amusante. Notamment sur tous les aspects liés au gouvernement."





L'homme invisible. Danny Glover, en conférence de presse, a mis l'accent sur l'allégorie politique du ssujet. Il s'est fait applaudir après sa longue tirade où il évoquait l'invisibilité des êtres, "les Irakiens, les affamés, ceux qui vivent avec moins de un dollar par jour. Nous ne voyons pas ça, nous ne les voyons pas."

Tragicomique. Julianne Moore l'assure : "aussi étrange que cela puisse paraître, nous avons passé du bon temps. On se faisait des blagues, l'ambiance était vraiment détendue. Rien à voir avec le sujet du film." L'actrice américaine (avec Glover et Ruffalo, ils étaient les trois seuls américains de cette production "à la Babel") était très sollicitée en conférence de presse. La star a avoué qu'il s'agissait d'un des rôles les plus difficiles à appréhender car Fernando Meirelles nous a demandés d'être le plus naturel possible, de jour le moins possible. Elle a tout de même usé d'un artifice : pour la première fois au cinéma, elle apparaît en blonde!

Apocalypto. Don McKellar, réalisateur, scénariste et acteur canadien, est l'auteur de cette adaptation littéraire. Il avait déjà dépeint une vision de fin du monde dans son film Last Night (1999), où il évoquait la dernière nuit de l'humanité, et décrivait une métropole désertée et déréglée.

EN



(c) ECRAN NOIR 1996-2017