39-98 | 99 | 00 | 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19



Production : Les Armateurs, Production Champion, Vivi Film, France 3 Cinéma
Réalisation : Sylvain Chomet
Scénario : Sylvain Chomet
Montage : Chantal Colibert Brunner
Format : 35 mm; 1.66
Décors : Thierry Million
Distribution : Diaphana
Musique : M (chanson); Benoît Charest
Directeur artistique : Sylvain Chomet
Durée : 80 mn

 

Monica Viegas :
Jean-Claude Donda :
Michel Robin :

 

festival-cannes.com
Halloween Mascot Costumes

 

Les triplettes de Belleville

Sélection officielle - Hors compétition
France / Canada / sortie le 11 juin 2003

Après Shrek et Spirit, c'est un film d'animation franco-canadien qui a le droit aux honneurs de la Croisette. L'enjeu n'est pas minime : il faut faire aussi bien que Kirikou, récent triomphe de l'animation frenchy dans les salles obscures. Kirikou et ces Triplettes sont tous deux produits par les Armateurs. Un bon signe. D'autant que depuis des mois, les rumeurs sont plus que positives. En fait, les Triplettes espèrent un effet du type " Etre et avoir ", lui aussi hors compétition l'an dernier et succès surprise dans les cinémas (Merci Télérama !). Derrière cet événement annoncé, il y a un auteur et dessinateur, Sylvain Chomet, fin de trentaine. La vieille dame et les pigeons, son premier court métrage d'animation, avait été nominé aux Oscars et aux Césars. Il avait aussi gagné un British Award et un Prix Génie (Canada). Pourtant aucun Festival n'avait voulu de lui, et cela l'avait conduit à travailler à Toronto... chez Disney !




40 ans cette année, il a déjà publié quelques BD (Le secret des Libellules, Bug-Jargal, Le pont de la vase, Léon-la-came, Laid pauvre et malade)...C'est en lisant Tintin et Pif Gadget qu'il a voulu commencer à dessiner.
Depuis 10 ans, il vit au Canada (comme beaucoup de Français). L'idée de ce film pourtant très franchouillard (le tour de France, des univers à la Doisneau, une absence de dialogues à la Tati) a germé là bas. Toute la fabrication a d'ailleurs été effectuée au Québec. 10 ans c'est long : "ça a été une histoire très longue et très compliquée. Au début, aucune chaîne de télévision française ne voulait de ce projet. Nous avons obtenu de l'argent du CNC mais cet apport n'était pas suffisant pour réaliser tout le film." Il décide donc de réaliser 4 minutes de film comme teaser, pour "vendre" son film. Et c'est en émigrant au Canda, qu'il trouve son "second cerveau". Il a fallu 5 ans pour que ces Triplettes voient le jour. Mais pour des raisons budgétaires, l'idée initiale de reprendre la vieille dame aux pigeons ne se fera pas. Il créera ainsi Souzan grand mère portugaise, pour la remplacer.
La musique très jazz semble en vogue puisque Les enfants de la pluie, autre animation française qui sortira en juin en salles, a eu le droit au talent de Dider Lockwood. Ici, c'est le guitariste montréalais Benoît Charest qui l'a composée. Mathieu Chédid (dit M) interprète la chanson du générique. La musique des Triplettes, quant à elle, est directement inspirée des performances de Stomp. Du populaire chic. Mais on croise aussi Trénet, Django Reinhardt, Fred Astaire, Joséphine Baker... De même Belleville est un mélange de Québec (Château Frontenac), Montréal (avec un accent québécois clair et net chez le mendiant), New York et même Paris...
Alors, 2003, année de l'animation française ?

Vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2021