Production : Sarrazink ^productions, Les films du Losange
Réalisation : Rabah Ameur Zaïmeche
Scénario : Rabah Ameur Zaïmeche, Louise Thermes
Montage : Nicolas Bancilhon
Photo : Lionel Sautier, Hakim Si Ahmed, Olivier Smittarello
Distribution : Les films du Losange
Musique : Rodolphe Burger
Durée : 102 mn

 

Ramzy Bedi : Ahmed
Farida Ouchani : Loubna
Rabah Ameur Zaïmeche : Kamel
Meriem Serbah : Louisa
Abel Jafri : Bouzid

 

festival-cannes.com

 

Bled Number One

Certain Regard
Algérie / sortie le 07.06.06





Suite ou pas suite ? La question reste en suspens. Bled Number one peut-être l’avant ou l’après Wesh Wesh. Même personage (Kamel), même réalisateur. Dans le premier film, il revenait du bled (ici il le quitte), mais il pouvait aussi, à la fin, y retourner. Cette confusion des temps est voulue : « pourquoi toujours considérer le temps comme quelque chose de chronologique ? » s’interroge le cinéaste, Rabah Ameur-Zaïmeche. Le film a enthousiasmé la critique parisiano-élitiste et laissé de marbre le reste des festivaliers. Fracture. On repère Meriem Serbah, déjà aperçue dans L’esquive et La faute à Voltaire, Abel Jafri, le gardien de prison de La Passion du Christ mais aussi comédien dans des films aussi différents que Fureur, Trois Zéro, L’autre côté de la mer… Kamel est évidemment incarné par son créateur et réalisateur, Rabah lui-même. Wesh Wesh autrement plus réussi avait récolté le Louis Delluc du premier film. Cette année, Bled number one repartira de Cannes avec un prix de la jeunesse.

V.



(c) ECRAN NOIR 1996-2017