Choix du public :  
 
Nombre de votes : 39
 












 
Partager    twitter



festival-cannes.com

 

L'étage du dessous (Un Etaj Mai Jos)

Certain Regard
Roumanie


MON VOISIN LE TUEUR





"Pourquoi vous n'avez rien dit à la police ?"

C'est un polar à l'envers, sans enquête ni chasse à l'homme. Le suspense, qui lui est pourtant bien présent, tient uniquement dans la relation qui se noue entre un meurtrier et celui qui connaît son identité sans la révéler à personne. Le spectateur s'attend à tout : intimidation, chantage, complicité... Mais Radu Mutean ferme méthodiquement toutes ces portes trop convenues ou sensationnelles pour se concentrer uniquement sur les deux personnages et la manière dont ils gèrent cette situation inextricable. Il filme alors beaucoup de moments de creux, sans rapport apparent avec l'intrigue. Un concours canin, un déjeuner familial. Seuls d'infimes détails trahissent le trouble du personnage central qui donne l'impression de flotter, comme hors de sa vie.

L'étude de cas aurait pu être passionnante si le réalisateur n'abusait pas des temps morts et des scènes vidées de sens pour venir combler une intrigue ultra ténue. Choisissant de ne jamais nous livrer l'intériorité des personnages, il fait le pari périlleux de capter l'attention du spectateur avec très peu d'éléments. Or il peut parfois être difficile, passée la première surprise, de se raccrocher à un personnage aussi hermétique.

L'autre protagoniste, le tueur, est tout aussi insaisissable, ce qui le rend presque plus intéressant. Son incompréhension face à celui qui refuse de le dénoncer fait écho à celle du spectateur, et crée un climat de suspicion et d'étrangeté mêlées. Dommage que Radu Muntean ait opté pour une construction aussi dépouillée qui finit par vider de sa substance une grande partie du récit. On a finalement l'impression qu'il ne fait que lancer une réflexion sur la culpabilité et le non-dit sans lui permettre d'aboutir vraiment.

MpM



(c) ECRAN NOIR 1996-2017