39-98 | 99 | 00 | 01 | 02 | 03 | 04 | 05 | 06 | 07 | 08 | 09 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19


 
 
Choix du public :  
 
Nombre de votes : 20
 












 
Partager    twitter



festival-cannes.com

 

L'incomprise (Incompresa)

Certain Regard
Italie / sortie le 26.11.2014


L'ENFANCE NUE





"- Tu me mets dehors à cause du chat ?
- Non, parce que ta mère est une pute.
"

Asia Argento ne se cache pas d'avoir pensé L'incomprise comme un écho, près de 50 ans plus tard, à L'incompris de Luigi Comencini. Comme chez son illustre prédécesseur, il est en effet question dans son nouveau long métrage d'enfance meurtrie et blessée par l'inattention, l'égoïsme et l'indifférence des adultes. Sa jeune héroïne est ainsi prête à tout pour obtenir l'amour, ou à défaut, l'attention de ses proches.

Difficile de ne pas voir dans ce portrait cruel d'une famille d'artistes dysfonctionnelle et presque grotesque des allusions à sa propre enfance, ballottée entre un père réalisateur et une mère actrice... Même le choix du prénom (Aria / Asia) est transparent. C’est d’ailleurs ce prisme autobiographique qui donne au film ses accents les plus touchants et les plus sincères. Scènes de ménage terribles, répliques cruelles, situations outrées... tout est vu par le regard tendre de la fillette, qui transforme en farce (certes tragique) les injustices et la violence dont elle est tantôt témoin, tantôt victime.

Mais si les situations qui se répètent finissent par créer un effet comique, cette légèreté apparente est systématiquement contrebalancée par la violence des rapports humains. L'outrance, ici, est une déformation due à la fois aux souvenirs et à la pudeur de la réalisatrice, mais c'est aussi une manière de prendre du recul sur un passé que l'on devine moins flamboyant qu’à l’écran. Entre humour noir et description sans fard d’une profonde solitude, le film réussit ainsi brillamment à retranscrire sans pathos ni mélo les blessures intimes du personnage.

MpM



(c) ECRAN NOIR 1996-2019