Choix du public :  
 
Nombre de votes : 253
 












 
Partager    twitter



festival-cannes.com
site internet du film
Marina de Van sur Ecran Noir

 

Ne te retourne pas

Sélection officielle - Séances spéciales
France / sortie le 03.06.2009


CECI EST TON SANG





- La mémoire ce n’est pas des informations, ce sont des émotions, des sensations.

L’idée était bonne. Le concept excitant. La réalisatrice attendue. Les deux actrices tellement stars que c’en était désirable. Ne te retourne pas n’est pas forcément le navet boursouffl� annonc�. Il s’agit juste d’un film rat�, malgr� ses bonnes intentions.
Marina De Van utilise de nouveau le registre du fantastique pour transformer le corps en terrain de jeu. Ici le cannibalisme fait place � la métamorphose. Jusqu’à cette transformation physique o� Sophie Marceau devient Monica Bellucci, le film se tient, nous intrigue. La cinéaste sublime sa comédienne, paumée, perturbée. L'enjeu du jeu est clairement du côt� de Marceau.
La peau comme signe de reconnaissance, une peau pustulée, cicatrisée, blessée, gonflée. De Van aurait peut-être du continuer � filer la métaphore, ponctuée de quelques jeux de mots appuyés. Hésitant entre le cérébral et le sensoriel, le film s’enfonce dans une histoire abracadabrantesque et finalement inintéressante. Trop banale pour un tel sujet.
Car cette schizophrénie visuelle ne tient plus la route une fois racontée. Le scénario, qui aurait du être un squelette incassable pour retomber sur ses pieds, se perd et nous abandonne en cours de route jusqu’au crash, o� le grotesque l‘emporte sur l’irrationnel. Du coup le film apparaît démembr�.
La photo, la musique, le cadre : tout est soign� mais rien n’y fait. On n’y croit plus. Le concept devient prétexte. Les incohérences ressurgissent et s'achèvent par un final certes idéal pour un producteur mais farfelu pour le spectateur qui, � ce moment l�, se demande juste qui est la plus belle ? Car cela fait une bonne heure que nous avons perdu le fil(m).

vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017