Production : Bula'bula Arts Aboriginal, Vertigo productions
Réalisation : Rolf de Heer
Scénario : Rolf de Heer, David Gulpilil
Montage : Tania Nehme
Photo : Ian Jones
Décors : Beverley Freeman
Distribution : Nour films
Musique : Graham Tardif
Costumes: Beverley Freeman
Durée : 108 mn

 

David Gulpilil : Charlie
Peter Djigirr : Black Pete
Luke Ford : Luke
Bobby Bunungurr : Bobby
Jennifer Budukpuduk Gaykamangu : Faith
Peter Minygululu : Le vieux Lulu

 

festival-cannes.com
site internet du film
Les Aborigènes

 

Charlie's Country

Certain Regard
Australie / sortie le 17.12.2014

Acteur principal et scénariste du film , David Gulpilil a été récompensé par le jury d'un Certain regard pour son interprétation.





Début décembre 2014, l'Australie a fait un pas en avant. Rappel.
En 1788, les premiers colons arrivaient en Australie. Il est enfin envisagé que les Aborigènes soient reconnus dans la Constitution comme les premiers habitants de cette île où ils vivent depuis des dizaines de milliers d'années. Le 11 décembre 2014, le chef du gouvernement Tony Abbott veut organiser un référendum sur cette question: "Le pays que nous avons créé a un héritage aborigène, une fondation britannique et un caractère multiculturel. Il est grand temps que cette réalité apparaisse dans notre Constitution " (rédigée il y a plus d'un siècle). Il avait promis d'être "le premier ministre des affaires aborigènes". Il s'est engagé bénévolement auprès de cette communauté pendant plusieurs années.
Le vote sur une réforme de la Constitution pourrait avoir lieu en 2017, cinquante ans après le référendum qui a permis d'intégrer les Aborigènes dans le recensement national. Un sondage a montré que 60 % des Australiens voteraient oui. Le Parlement a formellement reconnu il y a un an que les indigènes étaient les premiers habitants de l'Australie. En 2008, l'Etat a présenté ses excuses aux Aborigènes, notamment pour le traitement "indigne " qui leur a été infligé. Il y a 500000 Aborigènes aujourd'hui alors qu'ils étaient un million à l'arrivée des colons. Aujourd'hui encore, ils sont les laissés-pour-compte de la prospérité australienne.

EN



(c) ECRAN NOIR 1996-2017