Production : Victoires International
Réalisation : Olivier Assayas, Gus Van Sant, Gérard Depardieu, Ethan & Joel Coen, Isabel Coixet, Sylvain Chomet, Wes Craven, Walter Salles, Bruno Podalydès, Tom Tykwer, Frédéric Auburtin, Christoffer Boe, Gurinda Chadha, Alfonso Cuaron, Raphaël Nadjari, Vincenzo Natali, Richard LaGravenese, Alexander Payne, Nobuhiro Suwa, Daniela Thomas
Scénario : Gena Rowlands, tous les réalisateurs, Tristan Carn�, Emmanuel Benbihy
Durée : 120 mn

 

: 239#Suzanne
: 337#le cow-boy
: 106#Claire
: 464#Gaspar
et Maggie Gyllenhaal, Javier Camara, Sergio Castellitto, Marianne Faithfull, Ben Gazzara, Bon Hoskins, Yolande Moreau, Emily Mortimer, Catalina Moreno, Nick Nolte, Gena Rowlands, Rufus Sewell, Leonor Watling : et caetera
Eric Caravaca : le guide
: 272#Francine
: 472#Alain
: 189#Fanny Forestier
: 308#un touriste

 

festival-cannes.com
paris au cinema
ville de paris

 

Paris je t'aime

Certain Regard
France / projeté le 18.05.06

� l'heure o� les villes et régions et pays se tirent dans les pattes pour accueillir les tournages audiovisuels - manne économique autant que débouchés professionnels et publicit� touristique - Paris sera incontestablement la vedette de ce Festival avec en Ouverture de la Compétition Officielle nul autre que le Da Vinci Code et en Ouverture d'Un Certain Regard cet étrange composite, déclaration d'amour : Paris je t'aime. Paris se divise en vingt arrondissements hétérogènes, autant de courts métrages pour former un long métrage. Rien de politique (quoique), juste l'idée d'offrir un décor � l'imagination et l'inspiration de cinéastes venus de tous genres et de tous horizons.




Un générique � faire baver d'envie n'importe quel cinéphile, sorte de biberon cinématographique géant agit� devant les yeux d'un béb� affam� en images... Quelques règles du jeu : deux jours de tournage, des décors naturels, de préférence extérieurs, un budget limit�, et une durée maximum de 5 minutes pour chacun des films. Exercice de style o� seule Zazie ne verra pas le métro. Le tout est produit par Emmanuel Benbihy (qui assure la réalisation des transitions), � l'origine du concept, et Claudie Ossard, la dame qui a flair� le génie du Fabuleux Destin d'Amélie Poulain. Le tout a coût�, environ, 16 millions d'euros. Le plus simple est de s'offrir une visite, un bon tour de paris en cin�-rama. Sans Eric Caravaca (La chambre des officiers, coup de coeur � Cannes en 2001), qui incarnera le guide dans les transitions entre chaque petits films.

1er arrondissement (Les Halles)
Palme d'or avec Barton Fink, ce segment a ét� réalis� par les frères Coen. Ils ont réquisitionn� l'un de leurs acteurs fétiches, Steve Buscemi, qui croisera Axel Kiener et Julie Bataille.

2ème arrondissement (Le Sentier)
M/Other avait fait le bonheur de la Quinzaine, H/Story celui d'Un Certain Regard : Nobuhiro Suwa nous propose de suivre Juliette Binoche, un cow boy ayant les traits de Willem Dafoe et le petit garçon Martin Combes (vu dans Papa).

3ème arrondissement (Arts et Métier)
C'est Olivier Assayas (grand habitu� du Festival, de ses Destinées sentimentalesClean) qui s'y colle. D'ailleurs il retrouve la jeune Joana Preiss (déj� dans Fin août début septembre et Clean) et invite l'Américaine Maggie Gyllenhaal, la soeur de Jack, et par ailleurs connue pour ses rôles dans Donnie Darko, Secretary, Le sourire de Mona Lisa et qu'on apercevra cette année dans World Trade Center d'Oliver Stone, dont un extrait sera présent� � Cannes.

4ème arrondissement (Le Marais)
Une Palme d'or l� encore : Gus Van Sant (remember : Elephant), présent l'an dernier en compétition avec Last Days. Dans ce film on voyait Elias McConnell incarn� un certain Elias. Ici, Elias sera Eli. Il y rencontrera la chanteuse Marianne Faithfull (remarquée au cinéma chez Patrice Chéreau notamment) et Gaspard Ulliel (déj� venu � Cannes grâce � Téchin�, connu pour le dimanche de fiançailles de Jeunet et prochainement en jeune Hannibal Lecter).

5ème arrondissement (Quartier Latin)
Etrange concordance puisque c'est la réalisatrice anglo-indienne, Gurinder Chadha (Joue-la comme Beckham, Orgueil et préjugés) qui se frotte � ce quartier symbolique. Elle a choisi le coeur du conflit, cette quête identitaire et générationnelle (elle aime filmer la jeunesse) en installant son histoire � la Grande Mosquée de Paris, pas loin de l'Institut du Monde Arabe. Symbolique, sans conteste.

6ème arrondissement (Saint-Germain des Prés)
Frédéric Auburtin est avant tout un ami � Depardieu. Ils ont co-réalis� le charmant Un pont entre deux rives et il l'a dirig� dans le désastreux San Antonio. Les voici de nouveau réunis derrière la caméra pour ce court métrage dans le quartier des intellos et des sacs � main chics et chers. Mais attention : au scénario on y trouve une certaine Gena Rowlands (qui fera d'ailleurs une Leçon de cinéma et devrait recevoir un prix pour l'ensemble de sa carrière). Et au générique, en plus de Rowlands un nomm� Ben Gazzara. Si l'on sait que Depardieu a beaucoup contribu� � la diffusion de l'oeuvre de Cassevetes, feu mari de l'actrice, et au financement du premier film du fils (Nick) du couple, on a une histoire de famille puisque Gazzara était aussi un fidèle du clan. Presque 30 ans après Opening Night, les deux comédiens sont donc enfin réunis.

7ème arrondissement (Tour Eiffel)
Un réalisateur de dessin anim�? Sylvain Chomet, révél� par Cannes avec ses Triplettes de Belleville a enrôl� Yolande Moreau (ex Deschiens, Quand la mer monte) et Paul Putner dans un duo de mimes... aussi étrange que singulier.

8ème arrondissement (Champs-Elysées)
Réalis� par Vincenzo Natali (le canadien � qui l'on doit les films de Sf comme Cube et Cypher), ce sera un film de Vampire incarn� par une belle Ukrainienne, Olga Kurylenko. Qui est chiche de lui demander ses papiers? Elijah Wood (ex Frodon), déj� inquiétant dans Sin City il y a un an? On flirtera aussi avec des films comme Le Cabinet du Dr Caligari. Et l'imposante église Saint-Augustin devrait apporter son ombre � ce suspens barr�, et baroque.

9ème arrondissement (Grands boulevards)
Richard LaGravenese est avant tout connu pour ses scénarii : Sur la route de Madison, L'homme qui murmurait � l'oreille des chevaux, The Fisher King.... Casting de rêve avec Fanny Ardant et Bob Hoskins (prix d'interprétation � Cannes pour Mona Lisa en 1986). Sans doute l'un des morceaux les plus intriguants sur le papier...

10ème arrondissement (République)
Tom Tykwer, ça ne vous dit certainement pas grand chose. Pourtant il est sans doute l'un des jeunes réalisateurs allemands les plus prometteurs avec son culte Cours Lola Cours et le très attendu , adaptation du best-seller homonyme. Métissage assur� avec Melchior Beslon, un comédien avec lequel il avait déj� tourn�, et la star hollywoodienne, Natalie Portman (doublement � Cannes en 2005 avec Star Wars III et le Gita�).

11ème arrondissement (Canal Saint-Martin)
Raphaël Nadjari s'est fait remarqu� avec son Avanim en 2004, Prix France Culture du cinéaste français au Festival de Cannes. Son film I am Josh Polonski's Brother, en super 8, avait même séduit la critique huppée new yorkaise. On sera curieux de voir ce quartier en quête d'identit�, écartel� entre plusieurs identités et sans monuments, devenir le cadre principal d'un court métrage.

12ème arrondissement (Bastille)
Produite habituellement par Almodovar (exposition � la Cinémathèque dans ce même 12ème arrondissement), la Catalane et ex-pubiste Isabel Coixtet (actuellement � l'affiche avec The secret Life of words) a rassembl� des habitués de la Croisette : les espagnols Leonor Watling et Javier Camera (chez Almodovar notamment), la cubaine Emilie Ohana (Vatel) et l'italien Sergio Castellitto (Bellochio comme Rivette). Les Sud-est de Paris aura des airs latins.... D'ailleurs les caméras se sont posées dans le pittoresque quartier d'Aligre, march� � ciel ouvert. Ses personnages portent des cabas et leur pass� qui les a bless�. L'homme n'est pas une marchandise et la nourriture est chez elle existentialiste.

13ème arrondissement (Quartier chinois)
En pleine mutation (Grande Bibliothèque, Tramway, , disparition du Grand Ecran Place d'Italie), Christopher Doyle, le chef opérateur de Wong Kar-wai (entre autres), Grand Prix technique pour In the mood for love, va peut-être choisir tout simplement la communaut� chinoise avec son regard oriental et ses ambitions esthétiques. C'est assez logique. Fascin� par ses boutiques kitschs, ses costumes exotiques, ses coutumes importées, ses couleurs contrastées... Une odeur de jasmin flottera...

14ème arrondissement (Montparnasse)
Sélectionn� en compétition officielle avec son extraordinaire About Schmidt, nomm� aux Oscars avec l'inattendu Sideways, Alexander Payne pourrait surprendre. Le rôle principal de sa petite histoire est tenu par un de ces visages familiers que nous voyons au fil des bons films mais dont on ne se souvient jamais du nom, en l'occurrence, Margo Martindale. Vue dans Million Dollar Baby, The Hours, Dead Man Walking... pas mal pour cette ancienne Miss Jacksonville, Florida!

15ème arrondissement (Le 8 � 8 d'Angelina Jolie)
Et pourquoi pas un Danois? Cristoffer Boe avait gagn� la Caméra d'or, ici, � Cannes, en 2003, pour Reconstruction. Il s'est entour� d'un casting très "frenchy" avec Eric Poulain (Brice de Nice, Les Chevaliers du ciel, pas mal d'épisodes pour les grosses séries TV), Camille Japy (vue l'an dernier dans Douches froides et sinon dans Scènes de crime, Le coût de la vie) et Jonathan Zacca� (De battre mon coeur s'est arrêt�, bord de mer...).

16ème arrondissement (Trocadéro)
Walter Salles et Daniela Thomas ont écrit ensemble Avril bris�, réalis� ensemble Terre Lointaine. Le cinéaste Salles (Carnets de voyage, Central do Brasil) n'a jamais cess� de travailler avec Thomas. Ils ont choisi la sublime Catalina Sandino Moreno, révélée pour son rôle de passeuse de drogue dans Maria pleine de grâce, sélectionnée cette année dans Fast Food Nation en compétition officielle. Aguichante promesse sud-américaine sur ce quartier célèbre pour son snobbisme et ses grandes fortunes. Sous l'oeil du chef op' Eric Gauthier, le métro (ligne 9) sert d'artère principale dans une atmosphère hommage � la Nouvelle Vague (après tout le combat de Langlois c'était l�). Ici l'histoire est simple et commence � Bobigny (ligne 5), en banlieue, dans le 9-3, o� une immigrée doit laisser son enfant � garder pour gagner de l'argent ... en gardant l'enfant d'une autre.

17ème arrondissement (Batignolles, ex futur quartier olympique)
Alfonso Cuaron est l'un des plus célèbres réalisateurs mexicains. Les cinéphiles connaissent Y tu mamma tambien qui consacra un certain Gaël Garcia Bernal. Le grand public n'a retenu que Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban. La jeune française Sara Martins et la plus affirmée Ludivine Sagnier (La petite Lili, Swimming Pool) ont l'honneur de donner la réplique au grand Nick Nolte.

18ème arrondissement (Montmartre)
Le fantaisiste Bruno Podalydès s'y colle. Quel défi pour ce quartier plus que film� � travers l'histoire du 7ème Art. Mystère sans chambre jaune et parfum autre que celui de la dame en noir, ce Versaillais va devoir grimper sur la butte et contempler un Paris plus cosmopolite et bigarr� que les quartiers aristos de la capitale royale. Un j'aime Paris et ses épices, j'aime pas Paris et ses parisiens? Il joue le rôle principal, justement, un connard de parisien qui fait le tour du quartier, de Barbès � la Butte, pour trouver une place de parking. Caustique d'avance.

19ème arrondissement (Buttes Chaumont)
Olivier Schmitz n'a pas eu de prix, ni eu de succès international; cet Allemand surtout connu pour ses réalisations télévisées. Il va donner un peu de couleurs avec Seydou Boro et sans doute l'une des actrices les plus sexy du cinéma français, Aïssa Maïga, draguée et souvent larguée chez Berri (L'un reste, l'autre part), Klapisch (Les poupées russes), Haneke (Cach�).

20ème arrondissement (Ménilmontant)
Ce vaste quartier populaire a ét� livr� aux délires de Wes Craven, le maître de l'horreur. Rufus Sewell, fidèle aux rôles de méchants ténébreux (Chevalier!, Dark City) fera-t-il succomber la séduisante Emily Mortimer (Match Point)?

Tout est affaire de style, radical ou flatteur, revisit� ou en touriste, révélateur ou reflet déform�. Un témoin unique d'une époque o� la capitale mue entre musée � ciel ouvert et mégalopole d'un futur inconnu. Tous ces étrangers, tolérés, hors quotas, ont trouv� leur place dans cette ville légendaire pour avoir abrit� de grands artistes.
� noter que dans l'épisode réalis� par Christopher Doyle (13ème), un invit� de marque y fait une apparition, le cinéaste Barbet Schroeder, qui s'amuse � faire du kung-fu mais surtout fait le lien avec un film � sketches qu'il avait produit : Paris vu par..., en 1965, avec aux manettes Godard, Chabrol, Douchet, Rohmer...

vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017