Production : Duea Film, Rai Cinema
Réalisation : Pupi Avati
Scénario : Pupi Avati
Montage : Amadeo Salfa
Photo : Pasquale Rachini
Décors : Simona Migliotti
Distribution : Ocean Films
Son : Bruno Pupparo
Musique : Riz Ortolani
Costumes: Mario Carlini, Francesco Crivellini
Durée : 103 mn

 

Anna Longhi : Lina
Vanessa Incontrada : Angela
Giancarlo Giannini : le père
Neri Marcoré : Nello

 

festival-cannes.com

 

Il cuore altrove (A Heart Elsewhere - Le coeur ailleurs)

Sélection officielle - Compétition
Italie

Plutôt que d'aller chercher un représentant de la nouvelle génération, Cannes a encore misé sur la vieille garde. Même si Pupi Avati n'est pas venu très souvent à Cannes (Bix, en 1991 et Magnificat, en 1993 pour la compétition officielle et un film dans la Quinzaine). Il préside actuellement la Holding gérant Cinecitta.




Il revient de loin : son dernier film (I Cavalieri che fecero l'impresa), avec Edward Furlong, F Murray Abraham et Stanislas Mehrar, fut un si grand four qu'il songea à abandonner la réalisation. Il faut noter que ce sont davantage ses scénarii qui furent récompensés, alors qu'il avait fait la tournée des plus grands festivals à travers 30 ans de carrière.
Avati explique le titre du film ainsi : "quelqu'un qui a le coeur ailleurs c'est quelqu'un qui projette constamment son côté le plus sensible dans une autre dimension, qu'elle soit spatiale ou temporelle." L'histoire lui est venue d'une anecdote familiale à propos d'un hospice pour aveugles qui organisait des thés dansants.
Il cuore altrove a connu un joli succès public en Italie, lorsqu'il est sorti au début de l'année. C'était le cas d'un autre film italien il y a quelques années, La Vita è bella. Le film d'Avati lui a permis d'avoir son premier Donatello (l'équivalent du César en Italie) du meilleur réalisateur, parmi 7 nominations. Parmi les acteurs, Giancarlo Giannini a reçu le Prix d'interprétation masculine à Cannes en 73. On l'a vu récemment dans CQ et Hannibal.


Vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017