Réalisation : Andr� Téchin�

 

Samuel Labarthe : Robert
Grégoire Leprince-Ringuet : Philippe
: 185#Odile
: 464#Yvan, Jean

 

festival-cannes.com
Emmanuelle Béart
Andr&

 

Les égarés

Sélection officielle - Compétition
France

Après le rendez-vous manqu� avec Binoche dans le bancal Alice et Martin, Téchin� retrouve Emmanuelle Béart, douze ans après le noir J'embrasse pas. Béart semble aimer Cannes depuis La Belle Noiseuse de Rivette (en 1991). Elle a accompagn� les films de Ruiz, Assayas et Corsini. Sans oublier les fêtes qu'elle affectionne et les couvertures de magazines (non, le dernier Elle n'est pas un numéro de Playboy parodi� !). Téchin� a besoin, absolument, d'un coup de foudre avec le public. Son dernier film, pourtant très bien, Loin, avait ét� un échec douloureux. Et depuis Les Voleurs (1996), il n'a pas su séduire. Il lui faut prouver qu'il a un public en dehors de ses films avec Deneuve. S'il avait obtenu un prix de la mise en scène sur la Croisette avec Rendez-Vous (en 1985), il s'y est surtout fait applaudit avec Le lieu du crime et Ma Saison préférée. Il avait aussi présent� Les soeurs Bront�. Dans Un Certain Regard, La Matiouette et surtout Les Roseaux Sauvages (futur César du meilleur film) furent sélectionnés. Grâce � lui, les plus belles actrices françaises montèrent les marches. Il ne faudrait pas oublier son goût sur pour les jeunes hommes : Samuel Labarthe (vu en trompettiste chez Lelouch dans And now Ladies and Gentlemen, bientôt � l'affiche du Ivory), Grégoire Leprince-Ringuet, Gaspard Ulliel (la révélation d'Embrassez qui vous voudrez)




Le film est adapt� du roman Le garçon aux yeux gris, écrit par Gilles Perrault (Le Pull Over rouge, Le dérapage). Quelques "trahisons" ont eu lieu : le viol disparaît, le paysage est moins septentrional, ... Le réalisateur a fait appel � Gilles Taurand pour écrire la version cinématographique. On lui doit les scénarii de 24 heures de la vie d'une femme, une affaire de goût, Le Temps retrouv�, Nettoyage � sec et la plupart des récents films de Téchin�. En quelques semaines, c'est la seconde fois que l'exode de 40 est port� � l'écran, après le divertissement offert par Rappeneau. Espérons pour Téchin� qu'il aura un plus large public : c'est ce qui le motive � faire ses films.

Vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017