Production : Fidélité productions, FOZ
Réalisation : François Ozon
Scénario : Emmanuèle Bernheim, François Ozon
Montage : Monica Coleman
Photo : Yorick Le Saux
Format : 35mm - 1.85
Décors : Wouter Zoon
Distribution : Mars Films
Son : Lucien Balibar
Musique : Philippe Rombi
Costumes: Pascaline Chavanne
Maquillage : Gill Robillard
Durée : 102 mn

 

Marc Fayolle : Marcel
Ludivine Sagnier : Julie
Charlotte Rampling : Sarah Morton
Charles Dance : John Bosload

 

festival-cannes.com
Ludivine Sagnier
Charlotte Rampling
François Ozon

 

Swimming Pool

Sélection officielle - Compétition
France / sortie le 21 mai 2003

Plein soleil. 5 ans déjà qu'Ozon avait déclenché une polémique avec son premier long métrage, Sitcom, présenté à La Semaine de la Critique. Ecran Noir avait d'ailleurs parié sur cette promesse incarnée par ce jeune cinéaste. Swimming Pool, prêt depuis des mois, retardé pour cause de Croisette, réunit deux femmes. Charlotte Rampling, qui doit sa résurrection à Ozon avec Sous le sable, et Ludivine Sagnier, jeune égérie depuis Gouttes d'eau sur pierres brûlantes et sa révélation dans 8 femmes. Sagnier qu'on retrouve par ailleurs dans le Miller, lui-même en compétition. Pour elle, c'est un " baptême du feu " côté marches. Tandis que Rampling a déjà été membre de jury (1976) et trois fois en compétition (dans les films de Celentano en 1975, Boisset en 1977 et Oshima en 1986).




Dans la filmographie d'Ozon, Swimming Pool (La Piscine c'était déjà pris...) est dans la lignée des " films mentaux ", ceux où l'on découvre le cerveau des protagonistes à travers les images. Les Amants criminels illustraient les fantasmes, Sous le sable le vécu quotidien d'une souffrance et voici une oeuvre sur l'accouchement d'une création littéraire. Une sorte d'autoportrait pour Ozon, qui décrit notamment sa manière de travailler, en commençant par l'écriture. Ici, il s'est adjoint la collaboration de l'écrivain Emmanuèle Bernheim, avec qui il avait déjà scénarisé Sous le Sable. Il y eut de multiples versions du script, de nombreuses fins, et même une scène lesbienne entre les deux comédiennes. Malgré tout, d'après le scénario, Ozon a réalisé avec son film sa version provençale de Mulholland Drive puisque les femmes s'échangent presque leurs rôles. Le film a été tourné principalement en langue anglaise.
Il tourne actuellement 5X2 avec Bruni-Tedeschi et Freiss.

Vincy



(c) ECRAN NOIR 1996-2017